19ème Dim du temps de l’Église Los Angeles, le 11 août 2019

posted Aug 7, 2019, 6:32 PM by German Sanchez

19ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 11 août 2019

1ère lecture : du livre de la Sagesse 18,6-9

Psaume : 32(33) 1.12.18-19.20-22

2ème lecture : lettre aux Hébreux 11,1-2.8-19

Evangile : Saint Luc 12,32-48

La liturgie de ce dimanche nous rappelle que nous les chrétiens, nous sommes un peuple de gens qui attendent et un peuple qui a reçu beaucoup de dons.

Un peuple de gens qui attendent.

Nous avons été baptisés pour faire partie de la famille de gens qui attendent la venue du Christ, la rencontre avec Dieu pour participer à la grande fête du banquet de l’Agneau. Fête à laquelle tous les hommes et les femmes de bonne volonté sont invités et fête qui n’aura pas de fin.

Nous vivons dans un monde qui n’aime pas attendre. De plus en plus, la société et le monde essaient de répondre à nos envies immédiatement et tuent nos désirs profonds.

La publicité et les médias nous ont habitué à nous donner tout et tout de suite. Par internet nous pouvons savoir ce qui se passe maintenant partout dans le monde. Quand nous voulons acheter quelque chose nous pouvons la commander par Amazon et si on paie un peu plus on la reçoit le lendemain. Nous ne voulons pas attendre et nous avons l’impression que nous avons le droit d’avoir tout ce que nous voulons immédiatement.

Et pourtant, nous sommes des hommes et des femmes qui vivons dans l’attente. Il faut attendre neuf mois la naissance d’un bébé. Il faut attendre que les plantes grandissent, qu’elles fleurissent et que les fleurs se transforment en fruit. Et après il faut attendre que le fruit murisse pour que nous puissions le manger. L’hiver nous attendons le printemps, ensuite nous attendons l’été et puis nous attendons l’automne et après nous attendons l’hiver. Nous sommes faits pour attendre et nous ne pouvons pas changer cette loi qui est inscrite dans notre nature et dans la création.

Les chrétiens doivent rappeler à l’humanité que nous sommes sur la terre pour attendre le grand événement. Nous sommes en attente de la grande rencontre avec Dieu, notre créateur et notre sauveur.

Nous sommes un peuple qui a reçu beaucoup de dons.

Dans l’attente nous ne sommes pas démunis, pauvres, seuls ou abandonnés. Nous avons reçu beaucoup de talents, de dons et de cadeaux. Et Dieu nous demandera des comptes quand il viendra à notre rencontre. Nous devons remercier Dieu et inviter nos frères et sœurs à vivre dans la reconnaissance pour la vie que nous avons reçue, pour la création qui nous a été confiée, pour l’intelligence que nous possédons et qui nous permet de lutter contre le mal, contre la maladie, contre la souffrance et qui nous aide à vivre mieux chaque jour.  Nous avons reçu le don de l’amitié et de l’amour qui nous ouvrent le chemin du bonheur. Nous sommes les seules créatures qui ont le désir dans leur cœur de rencontrer Dieu. Nous sommes les seules dans la création à avoir reçu l’Esprit de Dieu. Nous sommes un peuple qui a beaucoup reçu et nous devons produire beaucoup de bons fruits pour notre bien-être et pour le bonheur de ceux et celles qui sont autour de nous.

En cette semaine, demandons-nous si nous sommes des gens qui attendent ou si nous avons laissé que la société d’aujourd’hui tuer en nous tout désir d’attendre. Demandons-nous si nous sommes des gens qui reconnaissent et qui utilisent tous les dons que Dieu nous a donnés.

Rendons grâce à Dieu pour nous avoir choisi pour faire partie de ce peuple qui est son peuple et sa famille. Amen.   P Germán
Comments